Les Fromages de Suisse. Une montagne de plaisirs.

La Suisse est connue pour ses montagnes, ses alpages, ses vaches et donc… ses fromages ! Peu de pays peuvent se targuer d’en proposer une telle variété : des fromages à pâte môle, mi-dure, dure, extra-dure… La créativité et le savoir-faire des fromagers suisses n’a pas de limite et les amateurs de bonnes choses n’ont que l’embarras du choix ! Pourtant, si l’on connait le Gruyère AOP, la Tête de Moine AOP ou l’Emmentaler AOP, certains de ces délices sont encore inconnus – ou tout du moins, peu connus – chez nous.

La Suisse grandeur nature

La Suisse n’est pas un pays comme les autres. La nature y a toujours joué un rôle essentiel et aujourd’hui encore, y est traitée avec le plus grand respect. Ses montagnes, ses plaines, ses alpages, ses nombreux cours d’eau et lacs en font une destination idéale pour les amoureux de la vie au grand air, mais aussi un terroir riche et varié, qui n’en finit pas de nous surprendre et de nous flatter les papilles gustatives !

Oh la vache !

Les fromages de Suisse doivent leur saveur à la qualité du lait qui entre dans leur composition. Et pour qu’une vache produise un bon lait, il faut qu’elle soit bien traitée et nourrie. Dans les plaines et prairies de Suisse, les vaches ont le choix parmi une bonne centaine d’espèces végétales pour se nourrir. Des facteurs importants qui, ajoutés au climat et à la qualité des sols, donnent un lait incomparablement riche et aromatique. 

Le label AOP. Un gage de qualité

Les AOP (Appellations d’Origine Protégées) sont des produits qui puisent leur identité dans leur origine géographique. Il s’agit de produits de terroir au sens large du terme, avec des composantes géographiques, pédologiques, climatiques, techniques et humaines qui leur donnent leur personnalité. Les AOP sont protégées par la législation Suisse et européenne. Autrement dit, elles ne peuvent pas être produites ailleurs que dans une région strictement limitée. Et cela de la production de la matière première à la transformation du produit fini !

À chaque étape du processus de production, des contrôles sont effectués afin de garantir que les exigences de production sont bien remplies, tant en ce qui concerne l’origine des matières premières qu’au niveau des méthodes de fabrication traditionnelle des produits. Au final, vous avez la certitude de trouver toujours dans votre assiette des fromages tout simplement parfaits.  

4 groupes de fromages pour une infinité de saveurs

Du plus dur au plus tendre… Les quelques 590 fromages de Suisse ont de quoi ravir tous les palais. Voici un bref aperçu des différentes catégories que vous accompagnerez, en fonction de vos envies, d’un bon verre de vin blanc ou - pourquoi pas ? - d’un thé. Sans oublier bien sûr l’indispensable pain de campagne, les raisins et les noix !

Fromages à pâte extra-dureCe sont des fromages gras, fabriqués avec du lait cru entièrement naturel et ayant subi une longue période d’affinage. Parmi les fromages à pâte extra-dure les plus typiques, citons le Sbrinz AOP, qui est consommable au bout de 18 mois mais n’atteint sa pleine maturité qu’au bout de 2 à 3 ans.

Fromages à pâte dure
Ces fromages sont utilisés tant pour la cuisine chaude que froide, mais aussi tout simplement sur du pain. Qu’ils soient servis en tranches, râpés, en fondue, en tarte ou en gratin ou sur un plateau... ils sont toujours aussi savoureux. Servez du Gruyère AOP, de l’Emmentaler AOP ou de l’Etivaz AOP. Succès garanti !

Fromages à pâte mi-dure
La Tête de Moine AOP, l’Appenzeller®, le Vacherin Fribourgeois AOP, la Raclette Suisse, la Raclette du Valais AOP, le Tilsiter, le Fromage d’alpage tessinois AOP ou encore le fromage de montagne des Grisons sont quelques-uns des représentants les plus connus de cette catégorie des fromages à pâte mi-dure.

Fromages à pâte molle
Les fromages à pâte molle sont majoritairement fabriqués à base de lait pasteurisé. Contrairement aux fromages à pâte extra-dure, dure et mi-dure, leur période d'affinage n’est que de quelques semaines. Ils ont également une teneur en eau plus élevée que les fromages des catégories suscitées. On distingue deux sortes de fromages à pâte molle :

- Les pâtes molles à croûte fleurie, comme par exemple la Tomme Vaudoise. En règle générale, leur croûte blanche est également comestible.

- Les pâtes molles à croûte lavée, comme par exemple le Vacherin Mont-d’Or AOP. Ces fromages présentent la caractéristique d’avoir été frottés ou lavés avec de la saumure, ce qui leur donne une croûte brunâtre très typique.  

Le Tour de Suisse en 15 fromages

La Suisse pouvant se prévaloir de plus de 590 fromages, il est impossible d’en dresser un éventail complet. Tous ces fromages sont le résultat de méthodes de fabrication traditionnelles, d’un savoir-faire séculaire, de techniques d’affinage. Bref, les types de fromage sont aussi divers et variés que les terroirs suisses. Et pour vous donner l’eau à la bouche dès à présent, voici d’ores et déjà quelques fromages qui ont donné leurs lettres de noblesse aux Fromages de Suisse. 

 -      L’Emmentaler AOP - l’original suisse. Un fromage célèbre dans le monde entier et qui peut être dégusté à tout moment de la journée, du petit déjeuner à l’apéro !

-      Le Gruyère AOP & Le Gruyère d’Alpage AOP – le goût du vrai depuis 1115. Ce fromage à l’arôme fin et racé est originaire de Suisse romande et est fabriqué depuis l’an 1115 !

-      L’Appenzeller® – le fromage doux et aromatique du canton d’Appenzell. Un fromage qui doit son goût unique et corsé à la saumure aux herbes qui entre dans sa composition.

-      La Tête de Moine AOP – le délice fromager du Jura suisse raclé en fines rosettes. Un fromage originaire du Jura qui se déguste en toute occasion… même au dessert !

-      Le Tilsiter Switzerland –l’une des sortes de fromage les plus appréciées en Suisse.

-      Le Sbrinz AOP – le fromage à pâte extra-dure. Plus ce fromage avance en âge (sa maturation dure au moins 18 mois), plus sa saveur est aromatique et corsée.

-      Le Vacherin Fribourgeois AOP – l’onctuosité à l’état pur. Sa pâte fine, fondante, subtilement raffinée et odorante lui donne une place de premier plan dans la gastronomie fromagère.

-      Le Vacherin Mont-d’Or AOP – le fromage à pâte molle du Jura suisse. Un fromage tout simplement inimitable, produit et mûri dans les boites de sapin dans la région verdoyante du Jura vaudois.

-      L’Etivaz AOP – le fromage d'alpage corsé. Ce fromage à pâte dure est produit entre le 10 mai et le 10 octobre avec du lait cru fourni par plus de 2800 vaches paissant dans des alpages situés entre 1000 et 2000 mètres d’altitude.

-      La Raclette Suisse® – la douce et fondante de l’arc alpin septentrional. Un fromage qui trouve sa place dans tous les caquelons de Belgique dès le retour de l’hiver. Et parfois même un peu plus tôt…

-      La Raclette du Valais AOP – le goût de l’authentique. Comme son nom l’indique, la production de lait, la transformation et l’affinage de ce fromage à raclette s’effectuent exclusivement… dans le Valais !

-      Le Bündner Bergkäse – fabriqué à plus de 1000 mètres d’altitude. Plus connus chez nous sous le nom de fromage de montagne des Grisons, ce produit authentique et naturel est fabriqué dans des fromageries d’alpages situées en moyenne montagne.

-      La Tomme Vaudoise – le moelleux de Suisse romande. Un fromage à pâte molle et fondante produit dans les cantons de Vaud et à Genève. Parfait sur un plateau de dessert, mais aussi idéal comme en-cas.

-      Le Fromage d’alpage tessinois AOP – l’ambassadeur de l’agriculture de montagne du Tessin. Un fromage fabriqué avec du lait cru de vaches et de chèvres qui paissent dans des pâturages de montagne riches en herbages diversifiés et goûteux.

-      Le Berner Alp- und Hobelkäse AOP – la fierté des Bernois. Un délicieux fromage réalisé avec le lait riche et frais de vaches qui paissent dans des prairies naturelles d’alpage.